unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : regular_smile oui merci
de fleurdatlas le 2016-11-07 à 12h10
unepassante Harcèlement, une étude à consulter (1)
smiley : envelope j'espère, en dépit de grandes difficultés personnelles actuelles pouvoir continuer l'étude de l'article et en rendre compte dans d'autres articles suivants
de fleurdatlas le 2016-11-07 à 11h54
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile Malgré toutes les difficultés que nous vivons en ce moment, je continue à étudier ce document et à me le traduire et résumer

voilà un peu de mon travail:

----------------------------------

1) petit résumé sur la méthode employée:
dans un cas de figure, on présente le harcèlement comme effrayant, produit par une personne perturbée psychologiquement qui poursuit une autre qui tente de lui échapper

dans un autre cas de figure, on présente le harcèlement comme la poursuite persévérante d'un homme amoureux qui désire une femme pour qui cette amour n'est pas réciproque et qui le fuit. Les refus sont répétés, mais la persévérance obtient l'objet des désirs de l'homme et les deux êtres sont censés vivre heureux ensemble.

dans le second cas les spectateurs perçoivent le harcèlement comme acceptable ou souhaitable pour arriver à ses fins
etr le mythe "romantique" se construit

dans d'autres cas le harcèlement est présenté avec humour, ou le harceleur est extrêmement séduisant
ce qui fausse également la perception
du harcèlement comme un acte mauvais et répréhensible

"nous avons tendance à croire que «ce qui est beau est bon» (Dion, Berscheid, & Walster, 1972; Langlois et al., 2000)"

* note perso de Fleurdatlas: "ce qui est attrayant attire!"

2) l'expérience menée:

six vidéos sont présentées
deux avec des harcèlements effrayants
deux avec des harcèlements "romantiques" (présentés comme romantiques), deux qui ne contiennent pas de harcèlement pour le "contrôle"

le recrutement des testeurs s'est fait au sein d'une école de communication du Midwest et par voie publique par l'intermédiaire de dépliants affichés aux alentour du campus.

3 citation traduite (trad: GOOGLE et KNTHMH) du rapport sur les participantes:

" Les participantes ont été accueillies au cours d'une réception puis amenés dans une pièce privée devant un ordinateur. Là, elles ont reçu un formulaire de consentement à signer. Une fois le consentement donné, chaque participante a regardé l'une des six vidéos. Cette vidéo était assignée au hasard au participant avant son arrivée. Immédiatement après avoir regardé le clip, la participante a complété une série de mesures sur un ordinateur. A la fin de ces mesures, elle a été interrogée et remerciée pour avoir donné de son temps. Les participantes recrutées sur le campus ont reçu un crédit par rapport à une exigence concernant leur cours, et les participantes recrutées grâce à des dépliants ont été reçu une carte-cadeau Visa de 15 $. 
Les participantes étaient 426 femmes de premier cycle (19,45 M d'âge, SD = 1,65). La majorité (69,2%) étaient de race blanche, non hispaniques, mais une minorité significative (19,5%) Identifiées comme asiatiques ou asiatiques américaines. Les autres participantes étaient soit afro-américaines (6,8%), hispanique soit latino (2,1%), soit auto-identifiées comme divers (P. Ex., «Arabe», «race mixte», 2,3%).L'échantillonage pour chaque condition (contrôle, poursuite persévérante effrayante, Poursuite constante), est de 142 personnes soit le tiers des personnes recrutées."

Pourquoi un panel de femmes et non d'hommes?
*Pour beaucoup de raisons exposées dans cette étude et qu'il faut lire dans le texte
je (Fleurdatlas) retiendrai celles-ci:
beaucoup de femmes sont en butte à des agressions sexuelles
et ce depuis leur enfance
beaucoup de femmes regardent des comédies romantiques


*Note de Fleurdatlas: Personnellement, oui je pense qu'un (e) persécuteur (trice) a plus de chance de réussir auprès de personnes qu'il (elle) connaît bien
"faire mouche à chaque coup" pourrait-on dire!

voilà une explication au fait que les persécutions exercées au sein d'une famille, d'une école, d'un camp de vacances, d'une entreprise, d'un navire, peuvent être très pertinentes (hélas!), très poussées, très fréquentes et soient presque indécelables ou indénonçables.


----------------------------------

Pour le jour et le moment je m'arrête ici car les événements personnels et le devoir le plus strict priment sur d'autres considérations.
Cependant je continuerai dès que possible.

Je vais copier-coller dans une note ces traductions et considérations sur un de mes blogs.

Merci Darck Crystale.






de fleurdatlas le 2016-11-07 à 11h32
unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : envelope J'inviterai Edredombre à te répondre sur le sujet du harcèlement moral par la hiérarchie scolaire.
de Darck Crystale le 2016-11-07 à 11h23
serge Rebelote? (source trends-tendance(belgique))
smiley : regular_smile ok Dark Crystale et merci.
de serge le 2016-11-05 à 19h03
unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : regular_smile quand je parle d'instances scolaires, je veux parler non de l'établissement, mais de l'organisme dont il dépend, il faut porter la plainte au plus haut: inspection académique, ou instance privée responsable des établissements et programmes de formation
bien entendu



Et attention aussi à distinguer:

subir un véritable harcèlement

et 

subir l'incompétence de certains membres du personnel éducatif



le type de plainte ne peut être le même!

attention aussi à être soi-même réglo avec le travail demandé par les enseignants, si on est coutumier de ne pas remettre ses devoirs en temps utile et de se désintéresser ostensiblement des cours donnés, on ne peut en même temps se plaindre de l'attitude des personnels vis-à-vis de soi

et je ne parle même pas de la ponctualité, la politesse, la civilité en cours.

de fleurdatlas le 2016-11-04 à 12h24
unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : regular_smile @ Darck Crystale:

excuse-moi, je ne peux répondre à ta question
sauf que les parents du harcelé ou le harcelé lui-même (si majeur) doit déposer plainte circonstanciée, documentée auprès des instances judiciaires-policières et des instances scolaires

la victime et/ou les témoins doivent déposer plainte si en effet le harcèlement semble avéré
encore faut-il distinguer le harcèlement physiquie, du harcèlement moral


il faudrait demander à maître EOLAS ou consulter les jurisprudences sur ce sujet

je pense qu'il n'y a pas d'autre moyen de savoir que faire et comment

à consulter:
http://www.slate.fr/story/9869...eves-profs

http://www.ladocumentationfran...000570.pdf

http://droit-finances.commentc...professeur


de fleurdatlas le 2016-11-04 à 12h11
unepassante Notes sur harcèlement scolaire
smiley : regular_smile article complété et actualisé le 4 novembre 2016
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 11h59
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile à présent entrer dans le "vif" à l'aide de google traduction:
"Un des objectifs centraux du féminisme a été de convaincre les législateurs, les procureurs, les policiers, l'opinion publique que l'agression sexospécifique est un grave problème social mérite d'être pris au sérieux. Les formes les plus courantes d'agression sexospécifique les agressions, la violence domestique et le harcèlement. Malgré les progrès de la connaissance soutien aux victimes de l'agression sexiste au cours des dernières décennies, il n'en reste pas moins trop souvent, les victimes de ces formes d'agression déclarent que leurs plaintes ne sont pas pris au serieux. Les chercheurs ont convaincu que la raison principale de cette minimisation est dû au fait que de nombreuses personnes ont des croyances fausses ou stéréotypées agressivité (Burt, 1980). Ces croyances amènent les gens à minimiser les préoccupations des victimes et l'ampleur du problème de l'agression sexiste plus largement.
En outre, l'approbation de ces croyances peut conduire les victimes de ces formes d'agression
De douter de leurs interprétations de leurs expériences, tenter de minimiser la gravité
De ce qui s'est produit, ou se comportent de manière à accroître leur vulnérabilité.
Comme c'est le cas pour d'autres formes d'agression sexiste, beaucoup de gens ont des malentendus sur le harcèlement, et les chercheurs et les experts en politiques spéculent les malentendus proviennent en partie des médias (Schultz, Moore, & Spitzberg, 2014; Spitzberg & Cadiz, 2002; Yanowitz, 2006). Cependant, c'est une possibilité qui reste empiriquement non testé. Ainsi, le but de la présente enquête est d'e xaminer si les médiasl'exposition peut affecter les croyances relatives au harcèlement et, dans l'affirmative,qui et les mécanismes par lesquels cet effet se produit"

Stalking

Avant de procéder, il faut d'abord établir ce qu'on entend par «harcèlement».
Bien que les définitions juridiques du harcèlement aux États-Unis varient d'un État à l'autre, elles le définissent généralement comme une conduite (généralement définie comme deux incidents ou plus) intention de causer de la peur dans la cible (ou qu'une "personne raisonnable" connue causerait la crainte de la cible) et qui mène effectivement la cible ou conduirait une «personne raisonnable» à ressentir la peur (Spitzberg & Cupach, 2014).
Les harceleurs peuvent utiliser une variété de comportements conçus pour nuire à une cible, ce qui peut allant des appels téléphoniques répétés à l'affichage de photographies embarrassantes en ligne à
des menaces de mort. On estime que 3,4 millions d'adultes américains sont victimes de harcèlement par année (Baum, Catalano, Rand, & Rose, 2009).
La littérature indique que le harcèlement est souvent très perturbateur pour les victimes, vies. Les victimes de harcèlement peuvent éprouver une gamme d'états psychologiques négatifs, notamment l'anxiété, la dépression, les troubles du sommeil, le syndrome de stress post-traumatique et tentatives de suicides, et ces symptômes persistent communément même après que le harcèlement ait cessé (Blaauw, Winkel, Arensman, Sheridan, & Freeve, 2002, Pathé & Mullen, 1997). l'expérience des victimes de harcèlement de détresse les amène souvent à prendre congé du travail, ou affecte le rendement au travail lorsqu'ils sont physiquement présents (Logan, Shannon, Cole et Swanberg, 2007). Les dépenses personnelles des victimes de harcèlement, qui peuvent être engagés pour des choses allant des honoraires d'avocat à passer à réparer ou à remplacer les biens endommagés peuvent être considérables (Baum et al., 2009). En outre, le harcèlement affectent les personnes autres que ses cibles directes. Les membres de la famille et les amis de la victime, sont dans l'incapacité de faire quoi que ce soit pour la protéger.
La victimisation peut conduire à des sentiments d'impuissance (Spitzberg & Cupach, 2007).
Les victimes de harcèlement peuvent avoir besoin de l'aide de la police, des fournisseurs de système de justice pénale, ce qui fait peser une charge sur les systèmes qui sont généralement déjà surchargés (Spitzberg et Cupach, 2007). Pour extrapoler les chiffres fournis par le Baum et al. Étude que "seulement" 3,4 millions d'Américains sont touchés par le harcèlement chaque année,
Alors, c'est sous-estimer largement la portée du problème. le harcèlement est un crime neutre du point de vue du genre, mais il est perpétré de manière disproportionnée par les hommes, et un nombre disproportionné de victimes de harcèlement sont des femmes (Spitzberg, Cupach, & Ciceraro, 2010). Dans l'étude représentative au niveau national, par exemple, 74% des 3,4 millions d'adultes américains traqués chaque année étaient des 68% des harceleurs de sexe connu étaient des hommes (Baum et al., 2009) .1 Ces es stimationsont quelque peu inférieurs, mais toujours comparables, à un représentant national antérieur qui estimait que 78% des victimes de harcèlement étaient des femmes et 87% des harceleurs étaient des hommes (Tjaden & Thoennes, 1998). En raison de ces différences entre les sexes, et parce que le harcèlement s'effectue généralement dans le contexte d'un (Baum et al., 2009; Tjaden & Thoennes, 1998), le harcèlement est considéré comme une forme d'agression sexiste.
Le harcèlement peut être considéré comme un type de poursuite persistante, un terme large qui englobe des comportements plus extrêmes tels que le harcèlement, mais aussi plus bénins et même positivement considérés comme des comportements tels que certains types de noce romantique. Bien que les scripts que les gens tiennent de la cour martiale hétérosexuelle «typique» incluent souvent un poursuivant, ils n'ont pas tendance à décrire la persévérance masculine (Eaton & Rose, 2011). cependant,
Il ya des raisons de croire que la poursuite persistante masculine apparaît couramment dans les médias la représentation de la cour romantique, ce qui laisse penser que ce type de poursuite peut être un idéal culturel. Par exemple, Emerson, Ferris et Gardner (1998) affirment que la dynamique de base dans le harcèlement relationnel-persistance dans la recherche d'une relation dans le visage de refoulement persistant - miroirs à l'extrême la poursuite obstinée du «véritable amour» idéalisé
Dans la culture et les médias "(p.292), et Brewster (2003) soutient que" les films, le soap Opéra et autres médias démontrent souvent aux téléspectateurs que le harcèlement équivaut à l'amour et l'affection, et que la persévérance est payante; Le stalker gagne (ou gagne en arrière) le désiré objet de leur «affection» (pp. 9-8, voir aussi de Becker, 1997, Dunn, 2002, Lowney & Best, 1995, pour des revendications similaires). Ainsi, bien que des analyses de contenu systématique publiées de la poursuite persistante des médias, il y a lieu de croire que "la poursuite persistante est preuve d'amour" trope est une partie de notre paysage médiatique et, en outre, que ce type de poursuite est considéré comme un idéal romantique.

A SUIVRE!
oui c'est dur de suivre une trad google brute (ou presque: j'ai corrigé des petits détails comme retours intempestifs à la ligne et majuscules en milieu de phrases...), mais excuse-me! je n'ai pas le temps de faire une traduction idoine pour ces 28 pages, donc faut se débrouiller avec!

Pour continuer par soi-même:

consulter cet url:
https://translate.google.fr/tr...edit-text=

oui je sais, j'aurais pu le dire dès le début!

je suis comme SMINE très joueuse et facétieuse, on n'se refait pas!

n'empêche qu'en english ou en french googélisé il faut prendre le temps de lire et de comprendre et d'en faire son profit. 
Sur ce, faut que j'aille lire! vraiment et vaillamment

bonne journée à tous ici!
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 11h32
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile voilà ce que j'ai tiré du début du texte:



I Did It Because I Never
Stopped Loving You: The
Effects of Media Portrayals of
Persistent Pursuit on Beliefs
About Stalking

En gros: 

il y a une expérience conduite, ses participants doivent visionner des films ( ils présentent le harcèlement comme faisant partie du processus romantique, ils représentent aussi des agressions sexuelles) et doivent y réagir moyennant la pression sur un bouton.

L'étude des représentations de comportements harcelants dans des comédies romantiques ou tels que les représentent les médias peut renforcer l'idée que c'est un comportement entrant dans la norme, et peut influencer les décisions juridiques concernant les affaires de harcèlement ou de violences sexuelles et domestiques.

Mots clés
Le harcèlement, les médias, la poursuite persistante, l'agression sexuée, les mythes de harcèlement

Citation:
"Je l'ai fait parce que je n'ai jamais cessé de penser à vous. Et si je ne vous avais pas trouvée, je savais que ma vie ne serait jamais, jamais bonne.
-Ben Stiller as Ted in "There’s Something About Mary"

«Je suis un homme déterminé. . . Je suis, et je le serai toujours, une personne qui obtient ce qu'il veut.
Et je vous veux. Vous pouvez accepter cela, ou bien le combattre. "
—Billy Campbell as Mitch in Enough
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 11h08
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile Bon, c'est pas tout ça, mais SMINE elle veut faire sans l'english, là on sera obligé de faire "avec" pour décrypter le doc affiché ici (28 pages seulement!) alors... vive google?
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 10h45
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile dommage que SMINE ait disparu depuis quelques jours
c'est libre comme l'air les chats, même ceux d'Honneur!

elle aurait pu m'aider de sa science "nature" sur le sujet. Qui sait où elle se cache et pourquoi? planquée en haut d'un pylône? 
elle peut attendre les palombes! il n'en est passé que 3, oui 3! au col point d'observation du secteur, j'ai lu ça il y a deux jours dans la presse locale, les courants ou couloirs de passage ne sont plus ce qu'ils étaient!

au fait on a vu passer et crier les grues depuis une semaine, pas pu prendre une seule photo du phénomène!
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 10h44
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : regular_smile un rapport officiel de police et justice (2002) sur les protocoles concernant le harcèlement contient 118 pages

http://www.victimsofcrime.org/...f?sfvrsn=2

autant l'avouer de suite, je n'ai encore lu ou exploré ni l'un, ni l'autre
je vais commencer par celui de ton article
mais pour ça il faut que je puisse être connectée, les autres rapports, j'ai pu les télécharger pour étude hors connexion.
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 10h38
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : thumbs_up je t'excuse le doc initial a pas moins de 148 pages!
https://deepblue.lib.umich.edu...sAllowed=y
de fleurdatlas le 2016-11-04 à 10h33
un-univers Le harcèlement, banalisé par les comédies romantiques ?
smiley : confused_smile Désolée du fait que ce document soit rébarbatif... J'espère que vous parviendrez à le lire (je ne l'ai pas encore fait pour ma part).

de Darck Crystale le 2016-11-03 à 14h13